Australie : préparer son départ en WHV

Tu souhaites partir en Australie avec le fameux Working Holiday Visa (WHV), et tu ne sais pas trop par où commencer ? Voici un article qui devrait t’aider à y voir plus clair. Si tu découvres le WHV, je t’invite à consulter cet article pour en savoir plus.

1. Les visas

Même si en général, l’obtention de ce visa est très rapide (quelques minutes!), il se peut aussi que l’immigration décide pour x raisons de se pencher un peu plus sur ton dossier et mette un peu plus de temps (jusqu’à un mois). Je ne connais personne à qui ce visa a été refusé, et quand c’est le cas, c’est parce que l’une des conditions d’éligibilité n’était pas respectée dès le départ.
La démarche se fait sur le site de l’immigration australienne UNIQUEMENT, en anglais donc, mais le site pvtistes.net a rédigé un dossier en français sur comment faire la demande du WHV pas-à-pas ; le lien vers le site officiel de l’immigration australienne se trouve dedans.
Note que tu peux faire la demande jusqu’au dernier jour de tes 30 ans, soit la veille de tes 31 ans. Attention toutefois au décalage horaire, car c’est l’heure de Canberra qui compte, et si c’est déjà le jour de tes 31 ans, c’est foutu.
À compter de la date d’obtention du visa, tu as un an pour rentrer sur le territoire, même si au moment de l’entrée en Australie tu as déjà 31 ans.

2. Les billets d’avion

Tu peux tout à fait acheter tes billets d’avion bien avant d’avoir ton visa, mais très franchement, je te conseille de commencer par la case visa, d’autant plus que tu peux le faire un an en avance !

3. Les permis internationaux

C’est une procédure très simple, mais les délais de traitement varient énormément selon la préfecture à laquelle tu es rattaché. Donc ne t’y prends pas à la dernière minute ! Certaines préfectures demandent que tu te déplaces, certaines autres acceptent une demande par courrier. Vois directement sur le site de la préfecture du département dans lequel tu vis.

4. Les assurances santé

Quand tu pars pour une telle durée hors Europe, tu n’es pas assuré par la sécurité sociale française. Il te faut donc souscrire une assurance santé/rapatriement. Plusieurs organismes en proposent, avec des prix très variables pour des prestations à peu près équivalentes. Certaines entreprises ont des formules vraiment adaptées aux jeunes partant en Working Holiday Visa, comme par exemple Chapka. Si tu n’es pas sûr de la durée de ton séjour en Australie, tu peux prendre au mois, bien que ça coûte un peu plus cher.

5. Les résiliations diverses et variées

Internet, téléphone, appartement, voiture, animaux… accessoirement travail/pôle emploi… ! Il faut aussi s’occuper de ce que tu laisses en France avant de partir, même si tu as la ferme intention de revenir  ; une telle expérience transforme, donc tu ne peux être sûr de rien lorsque tu pars ! En ce qui concerne les animaux, compte tenu du coût de la procédure d’export de tout animal en Australie, je t’invite à réfléchir à ce que tu viens faire en Australie. Emmener son animal en Australie, ça n’est pas impossible lorsqu’on y vient en WHV, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait, mais si tu sais que tu ne vas rester qu’une seule année, ce n’est peut-être pas la meilleure idée, ni pour ton portefeuille (car les frais de sortie du territoire sont aussi très élevés!) ni pour ton animal (si le trajet est long pour toi, il l’est pour ton animal aussi !). Dans notre cas, nous savions que nous allions passer sous un visa permanent rapidement, et que nous allions rester un moment, c’est pourquoi la question ne s’est même pas posée.

6. Les bagages

Même si tu seras tenté d’emmener tout ce que tu as, oublie vite cette idée. Prends le minimum ! Tu n’en seras que plus à l’aise sur place, d’autant que tu risques de pas mal bouger, et si tu as trop de bagages trop remplis, tout deviendra une contrainte… Et tu verras que tu t’habilleras différemment ici qu’en France !

En résumé…

Tu comptes partir en Australie avec un WHV ? C’est vraiment simple, mais prépare ton départ quand même 🙂

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Tu pars en voyage au long cours ? N’oublie pas l’assurance ! Plus d’infos ici avec en bonus 5% de réduction pour toute souscription de l’assurance Cap Working Holiday !

2 commentaires sur “Australie : préparer son départ en WHV

    1. Moi aussi, et en même temps, j’angoisse ; tout ne se passe pas comme prévu pour Toupie… laisse tomber la montée de stress là 🙁

Partage ton avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.