5 choses qui changent quand t’es expat’

Il y a 4 ans (+ un jour pour être plus précise), nous quittions la France pour notre toute première expérience de vie à l’étranger (hors stages dans le cadre scolaire, bien sûr). C’est loin, et en même temps, je m’en souviens comme si c’était hier. Je me souviens particulièrement des inquiétudes que j’avais. Et je me souviens très bien que je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait et je ne m’imaginais surtout pas à quel point ma vie allait basculer… Comme beaucoup de monde, je m’étais pourtant déjà imaginé ce que pouvait être l’expatriation, mais on ne peut résolument pas être dans le vrai tant qu’on ne vit pas la chose soi-même.

Alors, voilà, 4 ans plus tard, après plusieurs dizaines de milliers de kilomètres parcourus et diverses expériences vécues, je te propose un petit récap’ (non exhaustif) de ce qu’une expatriation peut changer dans ta vie, histoire que tu saches à quoi t’attendre si tu t’expatries à ton tour !

1. Tu deviens citoyen du monde

Tu as beau être doté(e) d’une capacité d’adaptation du tonnerre, faire tous les efforts d’intégration que tu veux, te marier avec un(e) local(e), être en règle au niveau de la paperasse, etc etc tu ne seras jamais à 100% un citoyen à part entière du pays dans lequel tu te rends (NB : j’exclus de cet exemple les enfants nés en France et qui vont grandir ailleurs alors qu’ils sont encore tout jeunes). Tu resteras un(e) français(e) installé(e) à Nimportou (nom complètement fictif… j’ai vérifié héhé), point. Mais quand tu reviens en France, tu te rends compte qu’il y a un truc qui cloche, comme si… tu n’étais plus complètement français(e). Tu n’as pourtant pas oublié ta culture, tes coutumes, ta langue, etc, mais nan, rien à faire, tu as l’impression de devoir refaire les mêmes efforts d’intégration que ceux que tu avais faits à ton arrivée dans ton pays d’accueil. Bref, tu n’es plus complètement français(e), mais tu n’es jamais complètement autre chose non plus, peu importe ce que disent tes papiers, tes passeports, les langues que tu parles, ta couleur de peau, etc. Tu deviens en quelque sorte un(e) citoyen(ne) du monde…

Egypte 327

2. Tu découvres très clairement les défauts de la France…

Du fait de la distance par rapport à la France – et ce, même si tu t’installes dans un pays voisin – tu te rends compte des défauts de la France. Tout te saute aux yeux, peut-être un peu aidé par les médias locaux qui ironisent pas mal de choses ou pointent du doigt des choses dont les médias français ne parlent pas forcément. Puis tu découvres une autre culture, un autre monde, qui te fait vraiment réfléchir sur le fonctionnement de la France, et donc réaliser ce qui ne fonctionne pas bien chez nous.

3. …mais aussi ses qualités !

La prise de recul que tu as lorsque tu t’expatries ne te fait pas voir que ce qui ne va pas en France, mais bien heureusement, ce qui va bien aussi ! Tu réalises petit à petit la chance que tu as d’être né(e) et d’avoir grandi dans un pays où tu as beaucoup de droits, où tu as droit à une éducation très correcte, etc. Puis tu vois la beauté de notre pays de loin, les avantages d’un pays de taille modeste avec une diversité de paysages et de climats assez impressionnante pour un si petit pays ! Tu finis par trouver cela assez dépaysant de regarder des reportages géographiques sur la France… Et tu apprécies plus que jamais notre gastronomie !

P1130299

4. Tu gagnes en ouverture d’esprit

Pourquoi ? Parce que tu es forcément plus ou moins confronté(e) à une différence culturelle à laquelle tu dois t’intéresser pour pouvoir t’y adapter. Puis avec le temps, tu oses faire des choses que tu ne ferais pas en France, tu rencontres des types de personnes que tu n’aurais pas forcément côtoyées en France, tu manges des trucs complètement farfelus, tu adoptes un rythme qui n’est pas celui auquel tu es habitué(e), etc…

5. Tu grandis considérablement vite !

Tu dois apprendre à te débrouiller seul(e), à farfouiller pour trouver les informations, savoir quoi faire, où le faire, quand le faire, etc. C’est parfois usant, je le reconnais, mais tu sors grandi(e) d’une telle expérience !

Bien évidemment, cette liste peut s’allonger sans problèmes ! Après tout, chacun vit son expatriation à sa façon, mais ces points-là sont plutôt très récurrents chez les personnes qui s’expatrient ! Quoiqu’il arrive, profites en bien, c’est une expérience unique et très enrichissante, même si elle comporte bien évidemment des moments difficiles aussi !

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Tu pars en voyage au long cours ? N’oublie pas l’assurance ! Plus d’infos ici avec en bonus 5% de réduction pour toute souscription de l’assurance Cap Working Holiday !

2 réflexions sur “5 choses qui changent quand t’es expat’

  1. Joli article qui illustre bien mon ressenti : la sensation de décalage, les repères culturels qui changent (musique, films, lecture…) et la compassion pour les étrangers aux guichets des administrations pour avoir vécu la même chose ailleurs qu’en France.

    J'aime

    • Et j’imagine que plus ça fait longtemps qu’on est expatrié(e), et plus ces sentiments s’accentuent ! Le temps le dira pour nous, ça ne fait « que » 4 ans finalement !

      J'aime

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s