Canada : la cabane à sucre

Perso, la première fois qu’on m’a parlé de cabane à sucre, étant donné que j’ai une imagination un poil trop débordante, j’ai pensé à une adorable maisonnette colorée, intégralement faite de sucre, perdue au milieu des bois (avec une méchante sorcière qui vit dedans, et qui veut attirer de naïfs petits enfants chez elle, etc etc… nan, je déconne). Bon, tu t’en doutes, si je parle de ce que j’ai imaginé, c’est qu’en fait, ça n’a rien à voir ! 🙂

La Cabane à sucre, c’est un lieu où on peut s’en mettre plein la panse et qui attire énooooooormément de monde pendant la saison des sucres, c’est-à-dire pendant la période où le sirop d’érable est récolté. Cette année, il semblerait que cette saison ait été bien pourrie, à cause d’un hiver extrêmement froid et particulièrement long. La récolte n’a pas été très bonne, mais les cabanes à sucre fonctionnent quand-même pas mal ! Je ne vais parler que de celle que j’ai découverte étant donné que je ne sais pas si c’est partout pareil…

Saison des sucres

Nous, on est allés à la Cabane à Sucre Constantin, à un peu moins d’une heure au nord-ouest de Montréal (à St Eustache plus précisément). Pour voir le site internet, ça se passe ici.

Un bout de l'extérieur de la cabane à sucre

Nous y allions pour le déjeuner (alias, le diner pour les québécois… je reviendrai sur les subtilités de langage dans un prochain article héhé). Des amis nous avaient recommandé de ne pas y aller trop tôt, car nous devrions attendre sinon. On s’est pointés là-bas à 13h : une quantité phénoménale de voitures étaient stationnées sur le parking. Pendant un dixième de seconde, je me suis dit qu’il valait peut-être mieux qu’on rebrousse chemin. Et le dixième de seconde, mon estomac m’a fait comprendre qu’il ne tiendrait pas la durée du trajet retour, lui ! On a finalement trouvé où se garer et nous nous sommes dirigés vers l’intérieur de la cabane à sucre, qui est en fait une gigantesque cabane avec de grandes salles dedans. Nous pensions devoir poireauter, et en fait, non, personne à l’accueil. On paye nos tickets (21 dollars par personne pour le repas à volonté), et un homme avec un accent très très très prononcé (= j’ai pas compris ce qu’il nous a dit, ni même s’il nous a parlé en français ou en anglais 🙂 ) nous a envoyés nous placer à une graaaaande table déjà occupée par une dizaine de personnes. L’espace destiné à chaque convive est assez étroit. Pour moi qui ai de grands bras, je savais pas où les mettre !

Un aperçu de l'intérieur

La salle est énorme, et vu comment ils optimisent l’espace, je comprends mieux comment ils arrivent à caser tous les gens de toutes les voitures du parking là-dedans ! La décoration est très rurale, avec beaucoup de bois, des feuilles d’érable artificielles colorées, etc. Une souriante serveuse vient se présenter au petit groupe de 5 personnes que nous sommes, et nous explique le fonctionnement : elle va apporter différents plats typiques, majoritairement déjà cuisinés dans du sirop d’érable, et nous nous servons la quantité que nous voulons, nous en redemandons s’il n’y a pas eu assez (c’est rare d’avoir à redemander!), nous ajoutons sirop d’érable ou ce que nous voulons dessus, etc (NB : les boissons proposées sont très variées et à volonté également). Le grand thème du repas est donc bel et bien le sucre du sirop d’érable.

Une fois que tu t’en es mis plein la panse, tu peux (essayer de) te lever de ta chaise, et aller faire un tour à l’extérieur pour faire un tour de cheval ou de calèche, ou d’aller voir comment se passe la récolte de sirop d’érable (là, c’était trop tard dans la saison pour voir ça)

Et une fois que la digestion a un peu eu lieu, tu peux aller chercher ta tire d’érable, comprise dans le prix que tu as payé aussi.

Après tout ça, le sirop d’érable et même la nourriture en général, tu ne veux plus en entendre parler pendant au moins une semaine (ça s’est limité à 2 heures chez la gloutonne que je suis).

Je n’irais pas tous les jours, bien évidemment, mais j’ai bien aimé cet endroit, l’accueil chaleureux, le cadre… Je suis bien contente d’avoir eu la chance de découvrir cette ambiance typique très appréciée de nombreux québécois 😉

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

2 réflexions sur “Canada : la cabane à sucre

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s