Ottawa, la capitale du Canada

Quand je vais vivre dans un pays, j’aime bien découvrir absolument tout. Autrement dit, je suis frustrée, parce que c’est totalement impossible de tout découvrir, même si je restais ma vie entière au même endroit. Bon, du coup, il faut faire des choix, faire les choses en fonction des opportunités, etc. Un truc que je ne rate jamais, ce sont les capitales. Je ne saurais pas te dire pourquoi, mais j’aime découvrir les capitales, même quand il n’y a pas grand chose à y faire.

Beaucoup de monde nous avait prévenus qu’Ottawa ne regorgeait pas d’activités au point d’y rester un week-end entier. Certaines personnes semblaient même étonnées que nous ayons pu vouloir découvrir cette ville. Mais n’étant qu’à deux heures de route, j’aurais trouvé dommage de ne pas y aller.

Du coup, début mai, nous sommes partis à la découverte de cette ville, en compagnie d’un couple d’amis.

Première remarque à l’arrivée dans la ville : ça semble assez concentré et surtout, très calme ! Nous sommes un samedi, et même l’office de tourisme ne fonctionne pas ce jour-là. Malgré une impressionnante file d’attente pour aller visiter le Parlement, il ne semble pas y avoir grand monde ailleurs. Notons que la ville d’Ottawa (sans son agglomération) compte deux fois moins d’habitants que Montréal. Eh bien cette différence se ressent quand-même pas mal !

Nous nous promenons donc dans le centre de la ville, d’abord entre les quelques hauts buildings, puis sur la colline du Parlement, où la vieille pierre est de rigueur, tant dans la construction du bâtiment du Parlement lui-même, que dans les autres bâtisses aux alentours : la Cour Suprême du Canada, le Confederation Building, le Château Laurier… le tout à proximité de la rivière qui sépare l’Ontario du Québec.

Au milieu de cette zone est dressé un monument militaire, le National War Memorial. Au moment où nous y passons, nous tombons sur la relève de la garde. Moment à la fois émouvant et bidonnant… comment font ces mecs pour garder leur sérieux quand ils font des gestes aussi peu naturels ?? Voici une vidéo, on n’entend pas tout car la fille parlait un peu dans sa moustache, mais ça donne une idée de ce que c’est.

Monument militaire

Nous poursuivons notre promenade-découverte d’Ottawa en longeant le Canal en direction de la rivière, et arrivons dans le verdoyant parc Major’s Hill. En ce premier week-end de mai, la végétation est encore assez timide, mais on sent que toutes les fleurs sont en train d’éclore à vitesse V, et que toutes les feuilles font leur apparition en un temps record également. Cette nature grouille de vie de partout au milieu d’une ville plutôt calme… Les tulipes, harmonieusement réparties dans le parc, exhibent leurs robes colorées pour le grand plaisir de nos yeux fatigués par une trop longue grisaille hivernale. Je n’ai jamais vu autant de gens photographier des tulipes ainsi. Je crois que moi la première, avant d’être ici, je ne m’étais jamais vraiment penchée sur la beauté de cette fleur… Comme quoi, on change !

Après cette pause nature sous une étouffante et lourde chaleur, nous filons vers un marché apparemment très réputé : le Byward Market. Bars, restos, petites boutiques, … toute la population de la capitale semble s’être agglutinée ici en ce samedi après-midi ! Il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses… On retrouve un petit air de Londres par ici, dans le type de bâtiments, ce style de marché couvert très british, les styles parfois très déjantés de certaines personnes… On cède à la tentation d’un frozen yogurt (archi trop sucré donc absolument pas désaltérant) avant de filer à l’autre bout de la ville pour faire un tour au Festival de la Tulipe (oui, oui).

Ce Festival commence tout juste le 8 mai et a lieu en différents points d’Ottawa et de Gatineau (la ville québécoise de l’autre côté de la rivière). Le gros de l’activité se passe au bord du Dow’s lake. Des milliers de tulipes colorées font ainsi le bonheur des photographes amateurs ou professionnels. De nombreuses attractions pour enfants comme pour adultes sont mises en place. Puis on peut également profiter des activités habituelles : promenade autour du lac (prévoir l’antimoustique, absolument!), pédalo ou kayak sur le lac, etc.

Petit passage également dans Chinatown, quartier de taille très modérée en comparaison avec les quartiers chinois d’autres villes. Rien d’exceptionnel, si ce n’est la beauté de certains tags…

Voilà donc pour notre découverte d’Ottawa, une ville bien calme pour une capitale. Une journée à la capitale vaut quand-même le détour quand on est à Montréal… Note importante pour ceux qui ont un chien : non, l’Ontario n’est pas plus pet friendly que le Québec… Chien interdit partout, même en terrasse de café (hum hum… je ne dirai rien, long débat…).

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Tu pars en voyage au long cours ? N’oublie pas l’assurance ! Plus d’infos ici avec en bonus 5% de réduction pour toute souscription de l’assurance Cap Working Holiday !

Une réflexion sur “Ottawa, la capitale du Canada

  1. Pingback: Toronto, ce Canada américanisé | My Globe Story

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s