Impressions d’un retour en France

Bon, voilà, c’est fait, on a quitté le Canada et on est arrivés en France (voir article précédent pour le programme des quelques mois à venir). Pour info, le voyage s’est bien passé, Toupie a été bien traitée, et comme tu peux le voir sur cette photo, elle ne semblait pas plus stressée que ça par le voyage.

Toupie dans l'attente de l'embarquement

Toupie dans l’attente de l’embarquement

Et même si nous ne sommes restés que 6 mois au Canada, on vit quand-même une sorte de mini-choc culturel du retour. Justement, dans cet article, je te fais part de notre nouvelle vision de la France après avoir passé encore 6 mois de plus à l’étranger…

Avant même d’atterrir, nous observions le paysage via le hublot. La région parisienne est quand-même relativement plate vue de haut, mais elle n’en reste pas moins jolie, avec un élégant camaïeu de couleurs dû aux divers champs de la région.

Vue de l'avion

Vue de l’avion

À l’arrivée, la première chose qui nous a frappée, mais à laquelle nous savions que nous allions nous confronter, c’est le côté râleur des français. Et non seulement on râle, mais en plus on soupire. Je n’avais jamais remarqué à quel point on pouvait soupirer, même si des amis brésiliens m’avaient déjà pointé du doigt cet aspect-là ! Et pour pas grand-chose en plus… : les bagages qui mettent du temps à venir, une personne qui s’est approchée un peu trop de son espace, etc… Bref, on râle, et c’est pour ça qu’on nous aime (ou pas).

Ensuite, à la gare de l’aéroport, j’ai été surprise lorsqu’on m’a demandé 0,70 euros pour pouvoir utiliser les toilettes… alors que je voulais juste utiliser le miroir. Comme je suis française, j’ai râlé un peu, et finalement, on m’a laissée passer gratis pour que je puisse utiliser un miroir vite fait (ce qui a fait râler tout le monde derrière moi lol). Bon, ça, c’est ce qui amène à un bon côté des choses : on peut négocier en France, tout se discute (si, si), comme dans tous les pays latins !

Après plus de deux heures de train pour nous rendre à Angers, nous découvrons enfin la température extérieure. Il est 15h15, et il fait 30 degrés… Wow… l’été est bel et bien arrivé et pas qu’un peu ! Pas habituée à voir de telles températures dans cette région ! Le changement climatique est beaucoup plus rapide qu,annoncé !

Sur la route du retour vers la maison de ma mère, je suis surprise de voir à quel point la ville est calme… Je ne suis plus habituée aux dimanches aussi désertiques, où tout est fermé… Et de manière générale, dans la semaine, passés 19h, c’est le désert nocturne qui prend place. Moi qui avais pris l’habitude de faire les courses à n’importe quelle heure et n’importe quel jour, je suis bonne pour remettre les pendules à l’heure !

Une autre chose, c’est la façon de s’exprimer aux gens. Fini, le tutoiement avec tout le monde… ! Dommage, c’était bien pratique, c’est pas toujours simple, la conjugaison à la 2nde personne du pluriel ! 😉 Finis aussi, les mademoiselles auxquels j’ai eu droit pendant mes 6 mois au Canada !

On redécouvre les commerces à la française aussi, avec tous ses bons côtés ! Je pense par exemple au fait que la santé ne coûte pas si cher, même quand on doit tout payer (c’est mon cas) : 2 bilans sanguins complets m’ont coûté moins cher qu’un seul même pas complet à Montréal… et je rappelle que je n’ai ni sécu ni mutuelle qui prennent en charge directement mes soins, je dois tout avancer ! Autre exemple, la restauration : c’est quand-même cool de payer le prix affiché… pas d’histoire de taxes à rajouter, ni de pourboires à rajouter… bref, pas de mauvaise surprise ! Même chose pour les commerces de vêtements, livres, etc : on paye le prix affiché, ni plus, ni moins (quoique en ce moment, avec les soldes, on paye souvent moins que le prix affiché!). Alors ça, franchement, j’apprécie. Simplement parce que j’ai été habituée comme ça ! J’imagine que toi, québécois, lorsque tu vas en Europe, ça doit te sembler bizarre de voir les taxes incluses dans le prix, ainsi que les pourboires, non ? Et puis, ça coûte vraiment moins cher qu’à Montréal… mais attention, je compare Montréal à une ville de province française… Je crois que les parisiens continuent de trouver la vie moins chère à Montréal, semblerait-il !

Prix affiché : 12,5 euros - prix payé : 12,5 euros :-)

Prix affiché : 12,5 euros – prix payé : 12,5 euros 🙂

Enfin voilà un peu… Loin de moi l’idée de faire une comparaison entre le Canada et la France, mais en ce premier jour passé ici, ce sont toutes ces choses qui m’ont surprise !

Et toi, quand tu retournes en France (ou dans ton pays d’origine), qu’est ce qui te surprend (que ce soit positif ou négatif!) ?

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

12 réflexions sur “Impressions d’un retour en France

    • C’est pénible, mais au final, on fait pareil, puisqu’on est français aussi (et c’est quand même ce qui m’aura permis de ne pas payer les toilettes à 0,70 euros ! Nan mais faut pas déconner non plus hein héhé)

      J'aime

  1. Francais et râleur c’est un pléonasme! On le remarque aussi et c’est une des raisons qui dait que nous sommes partis et ne reviendrons pas de si tôt. (Même si ici c’est la France des râleurs a 20000 km!) Bon courage avec cette canicule!

    J'aime

    • Ahah ! J’avoue, je ne m’attendais pas à si chaud, mais ça me va bien… ya juste eu dans la salle de radiologie pour ma chienne où il faisait près de 40 degrés et que j’ai failli tourner de l’oeil avant la fin de l’examen, sinon tout va bien 🙂 Vous avez quelles températures vous là-bas ?

      J'aime

      • haha nous en ce moment il fait froid c’est l’hiver entre 15 et 20°C un peu plus quand le soleil veut bien se montrer! On a eu un été tellement chaud maintenant on se paye un hiver précoce et froid… ok! rien à voir avec l’hiver canadien!!

        J'aime

      • Ça me fait sourire de lire « froid » et « 20 degrés » dans la même phrase ! Mais je sais que c’est toutefois possible : quand j’habitais au Brésil, je t’assure que dès que les températures passaient en dessous de 20 degrés, je sortais la veste, et parfois même l’écharpe en dessous de 15 degrés ahah

        Aimé par 1 personne

      • Une idée qui ferait le buzz pour votre blog alors 🙂 : publier une photo de vous deux en telle tenue d’hiver, installés sur la plage comme si c’était l’été héhéhé !

        Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ton article! Il a inspiré celui que je publie demain matin 🙂 J’espère que vous allez bien malgré la chaleur, ici il a fait lourd mais rien à voir avec vos températures 🙂

    J'aime

    • Moi ça va, mais Alban est malade depuis dimanche, à tel point que tout ce que nous avions prévu sur ces 3 derniers jours a été annulé snif… Pas de bol, d’habitude, c’est moi qui suis malade au retour !!

      J'aime

  3. Les retours sont toujours des sujets sensibles. On comprend souvent mieux pourquoi nous sommes partis. Mais on est aussi content de retrouver des repères laissés de côté. Bilan mitigé. Bon retour à vous!

    J'aime

    • C’est vrai… Il n’y a jamais que du positif ni que du négatif !
      Pour nous, il ne s’agit que d’un passage… donc notre bilan est certainement différent de celui qu’on aurait dressé si nous savions que nous rentrions « définitivement » (entre guillemets, car je considère que rien n’est jamais définitif dans la vie). À voir plus tard…

      Aimé par 1 personne

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s