Angleterre : et si on allait à Londres ?

Quelques généralités…

Située au sud-est de l’Angleterre, Londres compte près de 9 millions d’habitants, et est la ville la plus visitée au monde depuis plusieurs années (d’après le classement établi par Mastercard). Outre son succès auprès des touristes étrangers, Londres attire également beaucoup d’immigrés de diverses origines depuis toujours, et est ainsi devenue très cosmopolite… Rapidement, tu remarqueras qu’il s’y parle autant anglais que d’autres langues étrangères, voire parfois moins !

Chose importante : Londres fait partie des villes les plus chères au monde, ça peut être utile pour préparer ton budget ! Tout est réellement cher, la bouffe, l’hébergement, les transports, les entrées des musées et autres monuments… Et ce n’est pas cher que pour les touristes : hormis les cadres qui sont apparemment très bien payés, les résidents cumulent souvent plusieurs petits boulots pour arrondir les fins de mois… La seule chose qui est accessible (et bien pratique!), c’est la location des vélos de ville (comme les vélib’ à Paris) : il y a de nombreuses bornes réparties dans toute la ville, auxquelles on peut louer facilement un vélo sans nécessité de s’abonner sur internet ou à une mairie ou je ne sais où encore… L’abonnement (vraiment pas cher pour 24h!) se fait directement à la borne avec ta carte bancaire et voilà !

Londres by bicycle

J’ai pour ma part été agréablement surprise par le côté respirable de cette capitale. Les bâtiments sont de taille modérée (hormis dans les quartiers d’affaires, et encore…), les rues sont propres, et bien qu’il y ait énormément de monde partout, on n’a pas cette impression que tout est trop tassé… La ville vit tout le temps et partout. Il y a de l’animation partout à toute heure de la journée, et mieux encore, il y en a pour tous les goûts !

Concernant les gens, je les ai trouvés super accueillants ! Au niveau de leur style, je m’attendais à voir des gens au style complètement décalé, marginal, excentrique, enfin qui sort vraiment de l’ordinaire… Et finalement, je n’ai pas trouvé ça pire qu’ailleurs ! J’ai trouvé assez drôle de voir que les gens chantent dans la rue en marchant, écouteurs dans les oreilles, comme s’ils y étaient seuls. C’est plutôt inhabituel, ça ! Mais pas désagréable… d’autant que ceux qui osent ont des raisons d’oser…  Sans oublier les chanteurs et musiciens qui tentent de se faire remarquer et/ou gagner un peu leur vie en offrant des prestations dans la rue…

Londres 189

Côté bouffe, dur dur de trouver des légumes dans ses plats… ah si, ptet une rondelle de tomate par-ci ou un bout d’oignon par là dans ton burger ahah ! Mais en même temps, quand tu y vas pour un week-end, et que tu passes ton temps dehors, à pied, à vélo, dans le froid hivernal… ben t’apprécies de te mettre des trucs bien gras et bien lourds dans l’estomac ! Bon cela dit, je serais bien mal placée pour parler de la gastronomie anglaise après n’y avoir passé qu’un petit week-end, je suis certainement passée à côté de bien des choses…

Londres 198

Le climat, parlons-en… J’ai été chanceuse, car le seul moment où je vais en Angleterre, il ne pleut pas  😀 Il semblerait que le climat soit le gros point négatif pour les gens qui résident à Londres ; le taux d’ensoleillement n’est franchement pas exceptionnel, sans parler des températures qui ne montent que rarement très haut (idéal pour ceux qui n’aiment pas la chaleur, du coup). Ça n’empêche pas les ados de porter de (très très très) petites tenues le soir pour sortir !

Des idées de choses à faire :

  • Big Ben : on donne à tort ce nom à la tour où se trouve cette fameuse horloge géante. En fait, il s’agit du nom de l’horloge elle-même et rien que de l’horloge ! La tour s’appelle Elizabeth Tower (ou encore clock tower), et est accolée au palais de Westminster, où se tient le Parlement (Houses of Parliament). Quand on y pense, c’est assez bizarre qu’une horloge ait autant de succès et se fasse prendre autant en photo ! J’avoue que la tour est assez imposante et comporte de belles dorures, et surtout, lorsque la cloche de Big Ben retentit, elle produit un son assez particulier, très profond.

Londres 063

  • London Eye : c’est cette fameuse grande roue située tout près de Big Ben, telle celles qu’on voit dans les fêtes foraines, mais en légèrement plus sophistiquée quand-même : la roue mesure 135m de diamètre, comporte 32 nacelles, et chaque nacelle est fermée, vitrée et climatisée, et peut comporter jusqu’à 25 personnes. Un tour dure 30 minutes et coûte quasiment £15. Cette roue avait été mise en place en 2000, et n’a finalement jamais été démontée, attirant plus de monde que prévu (et donc, d’argent!).
  • Westminster Bridge : c’est le pont noir de monde en continu, au pied de Big Ben. Difficile de faire une photo sans avoir une tête qui s’incruste dessus…
  • Westminster Abbey : classée au patrimoine de l’Unesco et datant du 13ème siècle, cet impressionnant monument abrite les tombes des rois et reines d’Angleterre qui se sont succedés, ainsi que celles de nombreuses personnalités. Aussi, les couronnements de nombreux monarques britanniques ont eu lieu à cet endroit. La visite coûte assez cher, et il ne faut pas être pressé, il y a en continu une file d’attente hyper longue.
  •  Imperial War Museum, situé dans un parc au croisement entre George’s road et Lambeth road. Devant ce musée se trouvent un ancien canon ainsi que des obus… on devine que ça ne devait pas faire du bien de s’en prendre un sur la tête, vu leur taille…!
  • Saint James’s Park : tu pourras y croiser de très nombreux écureuils, au milieu de pélicans, de canards, d’oies et d’autres oiseaux. Les écureuils viennent sans hésiter vers les humains, voire leur montent dessus, pour récupérer de la bouffe.

Londres 096

  • Buckingham Palace : je crois que je n’ai jamais entendu autant de langues différentes qu’ici… Les gens sont ameutés devant les grilles du palais, à attendre le moment où les gardes vont faillir à leur travail et bouger un petit doigt. Si t’aimes pas la foule, faut pas venir là ! Ça a beau être aéré, l’espace est surpeuplé de touristes… Pas moyen de prendre une photo sans avoir une tête ou un bras (parfois des jambes) parasite dessus, puis tu te prends des coups de tête, des coups de coudes (!!!). Faut ptet venir vers minuit ?

Palace

  • Harrods, LE grand magasin de Londres : sur le chemin pour s’y rendre, il n’est pas rare de voir de bien luxueuses voitures garées devant d’énormes maisons ou des boutiques dans lesquelles on se sait pas trop si on serait autorisés à rentrer ! Une fois à Harrods, beh on piétine… Un monde effroyable… ! Alors peut-être que j’ai trouvé ça blindé du fait d’y être allée à l’approche de Noël, mais c’était hallucinant ce monde ! De toute façon, le seul étage où visiblement on pourrait acheter quelque chose, ça serait l’étage de bouffe ! Tout le reste, c’est un peu hors budget pour nos bourses 🙂 ! L’article le plus cher que nous voyons au cours de notre tour est une montre à £700.000. Oui, une montre. Même pas belle, en plus !
  •  Hyde Park : après un bain de foule chez Harrod’s, tu te dis que le grand parc de la ville te fera respirer un peu. Ouais, bah pas quand ce parc reçoit une foire comme Winter in Wonderland, où il y a trop monde, à tel point qu’ils attendent que des gens sortent pour en faire rentrer d’autres !
  • Covent Garden : marché couvert où se succèdent petites boutiques et mini-restos/bars, et au centre duquel se trouve un resto de Jamie Oliver, un cuistot renommé en Angleterre.
  • Chinatown et Soho : ça m’a toujours fait sourire ces quartiers « exotiques » au milieu des grandes capitales… t’as un peu l’impression de faire plusieurs voyages en un seul ! Pour Soho, je m’attendais à des restos japs par là, mais nan, on ne trouve que des bars et boites dans lesquels les gens ne sont pas beaucoup beaucoup vêtus si tu vois ce que je veux dire…
  • la boutique M&Ms : le paradis des gourmands 😀 Oui, oui. On y trouve des M&Ms de toutes les couleurs (vraiment), mais aussi, d’innombrables produits dérivés, allant des vêtements à la vaisselle, en passant par la déco de maison, les jeux, etc… Je te conseille d’aller là-dedans sans un centime, ou tu achèteras des kilos de conneries !

Londres 145

  • National Portrait Gallerygalerie réunissant des portraits, que ce soient des sculptures, des dessins, des peintures, des photos… Ce n’est pas la notoriété des auteurs de ces oeuvres qui compte, mais la personne qui est représentée sur ces oeuvres (j’ai pas compris pourquoi mon super dessin de la reine n’était pas affiché du coup…). Le bâtiment est énorme, vraiment massif, comme beaucoup d’anciens monuments de la ville, visiblement.
  • Saint Paul’s Cathedral : le bâtiment est tellement massif que je n’arrive même pas à prendre l’intégralité en photo. Cette Cathédrale aura connu bon nombre de destructions et reconstructions, depuis sa première construction, en 604. Elle était d’abord en bois, puis incendiée, puis reconstruite en pierre (bah oui…), puis détruite par les vikings au IXème siècle, puis reconstruite, puis incendiée en 1087, puis reconstruite mais réincendiée en cours de construction en 1136, puis reconstruite pour être ensuite frappée par la foudre en 1447 et 1561, puis reconstruite, puis incendiée en 1666, puis reconstruite. Enfin bref, il ne fait pas bon rester autour de ce monument, à en lire ces lignes ! Pourtant, cette cathédrale est un symbole fort pour les londoniens, car, en 1940, alors que tout se faisait bombarder, détruire, explosait et brûlait etc, la Cathédrale n’aurait reçu qu’un projectile et serait restée d’un blanc quasi immaculé au milieu de ce chaos.
  • Borough market : dotée d’une bonne ambiance, ce marché propose de nombreux produits typiques et de produits frais.
  • Southwark Cathedral : si tu peux tomber à un moment où la chorale s’entraîne, tu ne le regretteras pas, frissons garantis… Bon, faut faire fi des gens qui te réclament un peu lourdement de l’argent, en suggérant un montant minimum par personne en plus ! Jolie cathédrale sinon !

Londres 150

  • Tower Bridge : à tort appelé le London Bridge (qui est un bon absolument banal en fait), c’est un pont basculant datant de la fin du XIVème siècle. Les machineries, permettant de soulever le pont à bascule, sont visitables en mode musée.

Londres 173

  • Tower of London : forteresse du XIème siècle d’où le pont tire son nom. Cette bâtisse a servi de résidence royale, de prison, d’armurerie, de lieu d’exécutions…
  • Spitalfields market :  il s’y vend de tout ! Des bibelots, de la bouffe, des vêtements, des cosmétiques, des bijoux, de la musique… Il y a possibilité d’y passer la journée si on veut, puisqu’il y a de quoi manger et farfouiller pour plusieurs longues heures !

Quelques petites choses à retenir…

  • Si tu peux, évite d’arriver à Stansted… L’aéroport est vraiment trop loin de la ville, et les trajets sont tellement chers que tu n’auras fait aucune économie sur ton trajet global vers Londres.
  • Méfie-toi des gars qui t’alpaguent dans la rue te faisant croire qu’ils ont un taxi…
  • Pour les vélos, tu as moyen de ne payer que l’abonnement de 24 heures, qui est d’un prix plus qu’abordable. Ensuite, la première demi-heure de vélo est gratuite, donc débrouille-toi pour changer de vélo toutes les 30 minutes et tu ne paieras jamais plus que l’abo 24 heures !

Une adresse où dormir

 Safestay, à 2 pas de la station de métro Elephant & Castle, à 15min de London Eye, de Big Ben, etc… C’est de loin la meilleure auberge de jeunesse dans laquelle j’ai mis les pieds de toute ma vie, tous pays confondus. Tout est nickel : le personnel, la propreté, la taille, les équipements, la déco (même si sur photo, ça fait un peu trop…. violet!), le petit déjeuner (royal!!!), et gros point fort par rapport à celles que j’ai connues : les rideaux aux lits, pour éviter de se faire réveiller par ceux qui rentrent à 5h du matin en allumant les lumières, et surtout, pour pouvoir dormir en bavant sans craindre que quelqu’un nous voie ! Bon, par contre, ça protège pas contre les gens qui farfouillent dans leurs sacs en plastique en pleine nuit… (ça, rien à faire !)

Londres 038

Des adresses où manger

  • Chez Richoux, près de Piccadilly Circus. Idéal pour le tea time ! Un bon petit thé accompagné de quelques scones rechargera tes batteries avant de repartir pour les visites !
  • Le Chilli Shakerc’est un petit resto indien, cuisine très présente ici à Londres compte de la grosse communauté indienne. Je confirme que si on est n’est pas du tout habitué à manger épicé, mieux vaut demander aux cuisiniers de ne mettre aucun piment dans la préparation, car ça arrache du tonnerre !
  • Le Shakespeare : . pas possible de partir de Londres sans être allé dans un pub où manger un Fish and Chips accompagné d’une bière…

Londres 213

J’ai effectué ce voyage en décembre 2013 ; tu pourras trouver le récit complet de mon week-end à Londres ici.

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s