Kuala Lumpur (3/3) : fin d’une brève escale

Si tu as manqué les premiers volets de notre carnet de voyage sur Kuala Lumpur, tu peux les retrouver ici et !
Quant aux photos, ça se passe sur l’album en ligne ici !
On démarre cette journée avec ma perpétuelle recherche de café buvable. Au final, j’ai tellement eu mal à l’estomac la veille que je prends conscience qu’il est plus intelligent d’abandonner le café pour aujourd’hui. Pourquoi pas du thé ? Ils en font partout ici… Donc on s’arrête au premier petit kiosque qu’on trouve, ils proposent tout un tas de thés variés, des thés glacés, des thés classiques… Je choisis dans la liste des thés classiques un thé au citron et au gingembre. Et devine ce qu’on m’a servi ? Un thé, oui… mais glacé… avec plein de sucre dedans. J’ai justement évité de choisir dans la liste des thés glacés parce que je trouve ça trop sucré et ça ne me file pas de coup de fouet ! Quand j’ai dit à la serveuse que je voulais un thé à infuser, elle m’a répondu que c’était déjà infusé à l’avance… Ok, donc j’ai précisé que je m’attendais à quelque chose de chaud, et elle m’a ri au nez en me disant que le thé ne se buvait pas chaud… (ceux qui connaissent la Malaisie peuvent me dire si c’est partout comme ça??). La différence entre les thés glacés et ceux qui apparaissent dans la liste des thés normaux selon elle ? La quantité de sucre… Les thés de la liste des thés glacés contiennent encore plus de sucre, avec du sirop de sucre en plus… (je suis tentée de faire une petite recherche sur la quantité de personnes diabétiques en Malaisie là…).
Dubitative rien qu'à la regarder préparer mon thé

Dubitative rien qu’à la regarder préparer mon thé

On file au marché central, qui compte un bon nombre de petits stands de vêtements, souvenirs, objets de déco, etc… On passe devant une boutique où tu peux te faire grignoter les peaux mortes des pieds par ces fameux petits poissons… On n’a jamais encore essayé ce genre de choses, et vu le prix imbattable, on se dit que c’est l’occasion ou jamais. Je pensais que ça n’allait faire que chatouiller ! Mais en fait, les poissons sont assez gros, et ils mordillent… et tu le sens ! Les premières minutes ont été horribles ; j’ai cru qu’Alban allait abandonner, puis avec un peu de concentration, on finit par trouver ça agréable. Le résultat est top en tout cas ; après 10 minutes de « grignotage », nos pieds sont comme neufs !
Expérience surprenante mais agréable

Expérience surprenante mais agréable

En passant dans une rue voisine, on tombe sur un petit stand qui a l’air d’attirer bien du monde. Ils y fabriquent des machins cylindriques apparemment mangeables, d’un vert bien vif et qui inspire peu confiance. Je remarque que c’est roulé dans de la noix de coco, alors pour la grande amatrice de coco que je suis, je me dis que ce ne doit pas être dégueu ! Donc on fait comme tous les autres autour de nous, on en achète ; non seulement c’est abusivement pas cher… mais c’est surtout délicieux ! Le nom de ces « machins » : les Putu Bambu 🙂 (ouais, en plus, ça porte un nom mignon). On en avait acheté 6, ils sont partis en 5 minutes maxi…
Putu Bambu en cours de préparation

Putu Bambu en cours de préparation

On poursuit avec une balade dans le quartier historique. Là, temples, musées, palais etc se succèdent dans des styles différents, mais tous grandioses à leur manière. Un peu partout dans le quartier, d’énormes fleurs d’hibiscus sont sculptées et mises en avant au niveau des lampadaires, c’est bien joli ma foi.
Nous ne ferons qu’observer de l’extérieur une grande majorité des monuments environnants. On prend quand-même le temps de visiter trois temples : Sin Sze Si ya temple (celui qu’on cherchait en vain la veille), le Guan Di temple, et le Sri Mahamariamman temple. Dans ce dernier, il a fallu que je couvre mes jambes d’un paréo, car mon short n’était pas bienvenu ; oups. Pour les autres, la seule chose était d’être silencieux, et de respecter le calme qui régnait dans l’édifice. Pleins de gens venaient se recueillir, et là, je me suis sentie vraiment mal à l’aise. Non pas que j’aie le moindre problème avec quelque religion que ce soit, mais d’une part, ce n’est pas ma religion, et d’autre part, quand bien même ça le serait, je ne suis pas pratiquante…. j’ai eu la sensation que c’était super irrespectueux du coup, à la limite du voyeurisme, même si ce qui m’intéressait était davantage l’architecture qu’autre chose. Enfin j’imagine que s’ils ouvrent ces lieux aux visites touristiques, c’est parce que ça ne dérange personne au final !
Dans les trois lieux en question, j’ai été épatée par l’omniprésence de couleurs, et le raffinement de l’architecture, particulièrement dans le dernier. La quantité de travail que cela représente m’impressionne…
Entrée du temps Sri Mahamariamman

Entrée du temps Sri Mahamariamman

Le temps se fait menaçant encore. Ça me rappelle vraiment le temps de São Paulo en été, beau et chaud le matin, puis d’un coup orageux, et paf, ça pète (en vrai, ça fait pas « paf »… ça fait bien plus! 😉 ). Bref, du coup, faut vraiment qu’on envisage de se poser quelque part à l’abri avant de se faire mouiller. On s’arrête dans un bar très sympa tout près du dernier temple, apparemment apprécié des européens car c’est là qu’on a croisé les premiers et derniers français de notre court séjour. J’ai été impressionnée par le prix des boissons (sachant que c’était l’Happy Hour) : pour l’équivalent de 15 euros, on avait 2 mojitos, un jus de Cranberry, et 3 bières… Hallucinant, n’est-ce pas ? Mais ptet dangereux aussi 🙂 On reste là pendant tout le temps de l’orage, et on finit par devoir rejoindre l’auberge pour récupérer nos bagages et ensuite filer vers l’aéroport pour prendre notre vol.
158, Jalan Tun H S Lee
City Centre, 50000 Kuala Lumpur
Tel : +60 3-2026 7690
Petite escale bien sympa donc ! Une chose est sûre, compte tenu de la distance entre l’Australie et la France, on profitera à chaque fois d’une escale pour découvrir un lieu différent !

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s