Le salon des blogueurs de voyage

Depuis le lancement du Salon des blogueurs de voyage (aussi connu sous le nom « We are Travel ») en 2014, nous n’avons jamais pu y aller, principalement parce qu’on n’habite pas en France et que ça ne nous est pas toujours facile de nous rendre dans les destinations proposées aussi bien d’un point de vue logistique que financier. Mais cette année, ayant décidé de mettre le paquet sur le développement de mes activités indépendantes (dont le blogging), y venir était une évidence, bien qu’il nous ait fallu parcourir le globe pour cela. Qu’est-ce donc que ce salon ? Qu’y fait-on ? Est-ce que ça vaut le coup ? Mon avis ici…

Le salon, en quelques mots

Un jour, un blogueur entrepreneur a eu la lumineuse idée de créer un salon dédié aux blogueurs de voyage. Le but ? Rassembler des personnes qui ont cette même passion du voyage et du blogging, et qui aspirent à faire de leur passion un métier, ou du moins quelque chose de « sérieux ». La création de ce salon a véritablement professionnalisé l’image du blogging de voyage, même si la France reste largement en retard sur la place qu’elle laisse aux blogueurs dans le monde professionnel.

Conférences et rencontres avec les professionnels du tourisme et autres blogueurs sont au cœur de ce salon, le tout permettant aux blogueurs de s’améliorer, de développer des partenariats, et de partager leur savoir-faire et expériences tout en s’enrichissant du vécu des autres. Ça se déroule sur 2 journées complètes, avec des conférences le matin, des speed-meetings avec les pros du tourisme l’après-midi, et des soirées pour bien terminer la journée et continuer de réseauter 🙂

La première édition du salon des blogueurs de voyage a eu lieu en 2014, à Cannes. Depuis, chaque édition se déroule dans un lieu différent une fois par an. Après Ajaccio et Bruxelles, c’est à St Malo en Bretagne que le salon s’est tenu cette année. Pour le coup, pratique pour nous qui avons de la famille à moins d’une heure de là !

Ajaccio

À quoi je m’attendais

Je suis inscrite à d’innombrables groupes de blogging sur la toile, bien sûr dédiés à ce grand thème passionnant qu’est le voyage. Alors que très investie au départ, j’ai un peu lâché prise à un moment donné car ce que je voyais de plus en plus fréquemment me décevait beaucoup. Plagiat, compétition malsaine, manque de respect, etc. sont autant de choses qui ne sont pas peu fréquentes dans ces groupes. Même si rien ne me fera arrêter d’écrire, cette ambiance ne me donnait en revanche pas tellement envie de m’investir davantage, et j’appréhendais un peu la façon dont ça allait se passer au salon du coup. Je craignais de retrouver un peu ces aspects-là en mode condensé… Je craignais surtout de me retrouver dans une ambiance où tout le monde se tire dans les pattes, où les gens sont tellement dans la compétition que ça en devient désagréable.

De plus, au vu de nombreux commentaires négatifs sur Twitter venant d’anciens participants au salon ou de personnes qui refusent de participer « par principe » (j’ai pas bien compris ce concept…), je m’inquiétais un peu quant à ce que j’allais trouver en termes d’organisation.

Puis, lorsque nous avons décidé de nous rendre à ce salon, j’ai pris contact avec des personnes qui étaient visiblement des habitués des premières éditions afin de savoir un peu plus à quoi m’attendre, quoi préparer, etc. La réponse fut claire – et à côté de la plaque par rapport à ce que je demandais : « ça ne sert à rien que tu fasses autant de kilomètres pour ça, tu n’intéresseras personne en habitant en Australie »…

Enfin, par rapport aux professionnels du tourisme présents, j’appréhendais un peu le fait qu’ils ne soient intéressés que par les blogs aux grosses communautés, quel que soit leur engagement… J’imaginais des entretiens hyper formels, un peu flippants, voire décourageants…

Heureusement, la simple idée de rencontrer des personnes avec qui j’échange depuis un moment, ou d’autres que je suis assidûment, me permettait de laisser ces craintes en arrière-plan et d’éviter qu’elles ne nuisent à mon envie de venir 🙂

Ce que c’était vraiment

Alors, est-ce que ces appréhensions étaient justifiées ? Clairement pas !

Le salon, c’était en réalité…

… des rencontres

Je crois que si on devait résumer le salon en un mot, ça serait celui-ci ! Les rencontres sont de plusieurs ordres :

– rencontres avec d’autres blogueurs : ce salon est l’occasion d’enfin voir en direct des personnes qu’on suit depuis des mois, voire des années, et qu’on a le sentiment de connaître tant on les suit de près. On rencontre aussi ceux avec qui on échange régulièrement, avec qui le courant passe super bien et qu’on attend juste de connaître en vrai pour officialiser ce début d’amitié. Et puis on fait aussi la connaissance de tout plein d’autres blogueurs, on s’enrichit de leur savoir-faire, on se régale d’écouter leurs propres expériences, et on leur fait profiter de ce qu’on sait faire aussi.

– rencontres avec les professionnels du tourisme : les 2 après-midi du salon étaient dédiées aux rencontres avec les exposants, sous forme de speed meetings, c’est-à-dire des rendez-vous de 10 minutes. En ce court laps de temps, l’objectif est de pouvoir présenter son blog dans les grandes lignes, comprendre ce que l’exposant attend des blogueurs, et voir si quelque chose est envisageable pour bosser ensemble. Bon, tu t’en doutes, au bout des 10 minutes, tu ne repars que rarement avec un partenariat tout fait ; c’est vraiment une prise de contact. À quelques rares exceptions près, c’était bien moins formel que ce que je craignais ! C’était même dans une ambiance décontractée que ces entretiens se déroulaient. Quel soulagement après mon premier rendez-vous ! Quand bien même ces prises de contact n’aboutissent à rien, c’est top de rencontrer les professionnels dans un tel cadre pour comprendre un peu mieux leurs attentes et comment nous, blogueurs, pouvons correspondre au mieux à ces attentes.

… des bons moments

Je ne compte plus les innombrables fous rires qu’on a eus sur place !

… des soirées dans des endroits qu’on n’aurait pas imaginés

Trois soirées étaient organisées pour nous. Une première, organisée à l’Aquarium de St Maloétait dédiée aux blogueurs uniquement. Après avoir testé quelques attractions du site, on a eu droit à un cocktail dinatoire organisé dans chaque pièce de l’aquarium. C’est plutôt sympa de déguster un verre de champagne en étant entourés de requins et tortues ! La seconde soirée, c’était dans la très belle Demeure de Corsaire dans les remparts, à laquelle les professionnels du tourisme participaient aussi. Cela permettait de faire plus ample connaissance, d’approfondir les rendez-vous démarrés, etc. Et la troisième, c’était un after work directement sur le lieu du salon, afterwork que nous avons poursuivi à 8 dans une crêperie qui devrait se souvenir de nous pendant un bon moment 😉

… de la motivation

Que ce soit grâce aux conférences techniques ou aux rencontres que l’on fait, tout motive encore plus à approfondir ce qu’on fait déjà.

… l’intégration à une grande famille

Lorsque j’ai tout quitté en juillet dernier pour ne vivre que de ma passion pour l’écriture au travers du blogging et de mes bouquins, je savais qu’un aspect allait me poser problème : la solitude. Je suis une solitaire hypersociable, j’aime mon espace mais j’ai besoin d’être entourée, ce qui n’est pas forcément toujours le cas quand on travaille en indépendant. Bien que je m’y étais préparée, ça me pèse parfois lourdement. Et finalement, de participer à ce salon et de rendre concrètes des rencontres virtuelles, ça m’a permis de me rendre compte que des collègues, en fait, j’en ai plein. La blogo de voyage, c’est une grande famille, et je suis ravie d’avoir senti qu’on en faisait partie. Même si je suis maintenant retournée de l’autre côté du globe, loin de tout et tout le monde, cette participation au salon m’a permis de me sentir moins seule.

… un bon bol d’air frais !

Ya pas à dire, débarquer d’Australie en Bretagne en avril, on le sent forcément passer… D’ailleurs, à l’heure où j’écris, ça fait 4 jours que je suis couchée, terrassée par une sorte de grippe dont les premiers symptômes ont fait suite au passage à St Malo !

Char à voile sur les plages bretonnes

Les points forts du salon

– c’est le seul salon de blogueurs de voyage francophone !

– discussions enrichissantes avec tous les interlocuteurs ;

– on perçoit mieux ce qu’attendent les pros du tourisme ;

– les soirées tout inclus dans des endroits insolites !

– on repart avec plein de petits goodies (genre…. vraiment plein!)

– c’est clairement l’occasion de rentrer officiellement dans la petite famille pas si petite qu’est la blogo de voyage francophone !

Les trucs un peu moins cools

J’en fais mention ici, mais l’organisateur a déjà indiqué que certains de ces points seraient améliorés pour les prochaines éditions…

– les informations tombent parfois à la dernière minute, ce qui rend difficile l’organisation de chacun.

– la communication ne passe pas toujours bien : toutes les informations ne sont pas forcément données via les mêmes canaux de communication, et comme tout le monde n’est pas connecté de la même façon, il n’est pas rare que certains infos échappent à de nombreux personnes ! Un peu dommage quand il s’agit d’informations officielles !

– sauf pour les blogueurs invités*, la participation au salon revient coûteuse ; entre l’hébergement, les repas du midi (non inclus), le déplacement pour t’y rendre… ça monte vite ! Après, c’est bien sûr dépendant des destinations, mais pour l’instant, les lieux choisis par l’organisation mènent forcément à des factures un peu salées.

Conclusion

Participer à ce salon quand on est blogueur de voyage, c’est une chose à faire une fois dans sa vie ! Je trouve que certains sont un peu durs dans leurs propos sur la toile en disant que c’est de l’argent jeté par les fenêtres que de participer à ce salon, que ça ne sert à rien, et que c’est abusé de payer ce prix-là, que les organisateurs s’en mettent plein les poches… et j’en passe. Ce que je constate, c’est que les propos les plus mesquins viennent bien souvent de personnes qui n’ont jamais encore mis les pieds au salon, ou qui y sont venues et ont été vexées de constater que ça n’a débouché sur rien pour elles. Je ne sais pas du tout si mes rencontres pros aboutiront à quelque chose (mais ya déjà quelques pistes plus que positives), mais dans tous les cas, je ne regrette absolument pas notre participation !

* blogueurs invités : une fois que la liste des participants (nombre de places limité !) au salon est bouclée, on peut s’inscrire pour devenir un blogueur invité. En gros, un office de tourisme nous organise une journée découverte tout inclus, et en plus, on ne paye pas son hébergement, ce qui est franchement bienvenu, les villes où se déroulant le salon à chaque fois n’étant pas peu chères en termes de logements.

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

16 réflexions sur “Le salon des blogueurs de voyage

  1. Merci pour ton article ! Personnellement je n’ai pas souhaité me rendre au salon car comme tu le dis bien, ça a un certain coût et comme ça tombait pendant les vacances, j’ai préféré en profiter pour voyager ailleurs (je découvrirai la Bretagne une autre fois).
    Ensuite, je n’ai pas du tout aimé la réponse sur Twitter de l’organisateur à une blogueuse « influente » qui ne souhaitait pas s’y rendre.
    Pour moi le salon des blogueurs n’est pas un fin en soi, on peut rencontrer les offices de tourisme les 364 autres jours de l’année aussi. J’ai halluciné du peu de blogueurs d’une ville qui se rendaient au salon du tourisme de cette dite ville: pour quoi faire ?? Euh. A moi ça me semble évident.
    Disons que quand ton blog reste amateur, je ne vois pas spécialement l’intérêt si ce n’est celui de rencontrer irl les autres blogueurs. Mais là aussi d’autres occasions moins onéreuses et aussi sympas peuvent se trouver… 😉

    J'aime

    • Je t’avoue ne jamais avoir mis les pieds a un seul salon de tourisme encore. Pas simple de vivre dans des pays non francophones quand on travaille en français 😉

      J'aime

  2. En effet, se rendre au salon a un coût… mais comme tout autre voyage, le prix du ticket étant négligeable face aux autres frais (n’en déplaise à ceux qui voulez gratter un billet gratos 😉
    N’habitant pas en France, ce salon est pratiquement l’occasion unique de l’année pour rencontrer d’autres blogueurs avec qui je communique par Internet.
    Ce salon n’est pas indispensable lorsque l’on a un blog voyage, peut être que je n’y retournerai pas l’année prochaine… beaucoup de paramètres peuvent entrer en compte… mais l’envie de revoir ou de rencontrer encore d’autres blogueurs restera un paramètre important.

    J'aime

    • Même chose pour moi. D’Australie, ça fait de gros frais, d’autant qu’on ne serait pas revenus à cette période de l’année s’il n’y avait pas eu le salon. Mais c’est sans regrets. Ce sera en revanche sans nous l’an prochain, sauf si le salon a lieu après août!

      J'aime

  3. j’ai beaucoup aimé ce salon, dommage il est tombé avant que Saint Malo soit a 2 heures de Paris 😉 Mais bon 4 jours en Bretagne, c’est toujours sympa! En effet, je pense qu’ils vont se rappeler de nous a la crêperie !

    J'aime

  4. Hello Jenny,

    Heureusement que tu n’as pas écouté ces personnes… On s’est inscrits à la dernière minute, un peu sceptiques par rapport à la course aux chiffres et aussi dans une phase de lâcher prise vis à vis du blog. La solitude que cela génère avec tout le travail derrière un écran que cela demande est quelque chose qui me pesait beaucoup. Et finalement, on ne regrette pas d’y être allé. Les rencontres que l’on a faites (et tu en fais partis bien sûr…) avec des voyageurs bloggeurs passionnés a été une bouffée d’air frais qui nous reboostent et nous poussent à poursuivre avec pleins d’idées positives en tête.

    On apprécie particulièrement ton écriture, alors ne lâche pas, ce serait trop dommage.

    Au plaisir,

    Sandrine, blog voyage Wonder-Trip

    J'aime

    • Merci Sandrine, il est trop mignon ton commentaire !! Je vois qu’on avait les mêmes appréhensions tout en ayant ce même besoin de se sentir un peu moins seuls 😉 Sans regrets en tout cas, c’était top !!

      J'aime

  5. Tu sais ce que j’en pense 😉 on verra un de ces jours si j’y vais … pour l’instant je me concentre sur le TBex 🙂

    J'aime

    • Je m’y rendrai dès lors que ça se déroulera près d’ici, région Asie-Océanie 😉 Je crois qu’il y en a eu un à Manille, et bien sûr, je n’ai commencé à m’intéresser à ça qu’après cette édition ahah.

      J'aime

  6. merci pr ton retour
    pas décidé encore pr 2018
    en 2017 pas pu y aller et pourtant j adore la Bretagne et Saint Malo en particulier
    j hésite encore on verrai qd ça sera en 2017
    c qui m interesserais le plus ce sont les rencontres avec les blogueurs avec qui j échange régulièrement mais qui se trouvent un peu partout en France ou étranger
    à voir
    j ai un blog loin des grands standards vraiment simple …

    J'aime

    • Tu serais surprise de voir qu’il n’y a pas de « standards » tant que ça. Et d’ailleurs, ceux qui essaient de rester dans ces grands standards qu’on a l’impression qu’il y a, ils ont un peu de mal à se démarquer, car c’est à la limite du plagiat. Tu n’as pas l’impression des fois, en lisant certains blogs, de voir une copie conforme d’autres blogs, tant dans le style d’écriture que photographique ?

      Enfin tout ça pour dire que tout le monde est bienvenu au salon, tant que ton blog touche au domaine du voyage, du tourisme… un minimum 😉 La destination devrait être dévoilée prochainement 🙂 Je n’y serai pas, ne pouvant pas faire le déplacement tous les ans en France. En revanche, si ça a lieu à l’Île Maurice, je ferai un effort ahahah

      J'aime

      • oui clairement d ailleurs ces blogs la je les fuis
        j aime retrouver un ton une personnalité chez un blogueur
        ah ils l annoncent drôlement tôt alors pr 2018

        J'aime

  7. Bonjour Jenny
    Je te remercie de nous avoir partagé cet article. Je suis passionnée par les voyages, et je trouve que ton blog me serait parfaitement d’une grande aide. En plus, tu viens de nous filer quelques idées de vacances. Et j’avoue que j’aimerai découvrir l’Aquarium de St-malo en famille.

    J'aime

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s