Pourquoi et comment je voyage avec ma chienne? 

Nous avons adopté notre chienne Toupie au Portugal en 2013. Depuis, nous avons voyagé en Espagne avec elle, en France, nous avons déménagé au Canada avec elle, puis sommes revenus quelques mois en Europe en attendant la paperasse pour l’Australie. Et enfin nous avons déménagé ensemble en Australie. Tout n’a pas été simple, mais une chose est sûre, ça en valait la peine. Pourquoi ce choix de l’emmener partout avec nous, et comment nous y sommes nous pris? Je t’explique tout ici !

Pourquoi on emmène Toupie partout ?

Notre choix de l’adopter, notre devoir de l’assumer.

Quand nous avons adopté Toupie, nous le faisions en connaissance de cause. Nous étions déjà des vadrouilleurs, et nous savions qu’il allait falloir tenir compte de cette boule de poils dans nos déplacements ultérieurs. Nous prenions très au sérieux les responsabilités que l’adoption d’un chien impliquaient. Aussi, il était évident que nous allions l’emmener au maximum avec nous pendant nos week ends et vacances à gauche et à droite (oui, parce que bien sûr, pas question de faire une croix sur les voyages eux-mêmes 🙂 ). Lorsqu’a émergé le projet australien, nous savions d’avance que nous allions nous heurter à de grosses difficultés par rapport à Toupie, et que ça allait coûter un bras (au moins…). Mais après tout, les difficultés sont faites pour être surmontées, n’est-ce pas ? Hors de question de la laisser derrière nous, même si ça aurait été la solution de facilité.  Nous avions fait le choix d’adopter un chien, NOUS. Pas notre famille, pas nos amis, nan. NOUS avons fait le choix d’adopter, NOUS assumons, quelles que soient les difficultés…

Une chienne au triste passé

Quand tu sais ce par quoi elle est passée, t’as encore plus envie de la chouchouter ! Et bien sûr, c’est ce que nous faisons !

Une complicité inégalable

Les chiens adorent découvrir de nouvelles odeurs, et Toupie, en bonne chienne de chasse, n’échappe pas à la régle. C’est une stimulation intense et un jeu très amusant pour elle, d’autant plus si elle fait ça en compagnie de sa meute, c’est-à-dire nous ! (eh oui, quand on se promène avec un chien, le chien croit qu’on sent les mêmes choses que lui et qu’on s’en amuse autant!). Chaque découverte que l’on partage avec elle, même si on ne vit pas cette découverte de la même façon, renforce la complicité qui existe entre nous, et ça, c’est juste génial à vivre (les maîtres de chiens comprendront 😉 ).

De nouvelles rencontres

Je n’ai jamais rencontré les gens aussi facilement que depuis que je me balade partout avec ma chienne. D’une part, bien que ce croisement soit assez fréquent au Portugal, on ne voit pas deux chiens comme Toupie au Canada ou encore ici en Australie. Aussi, elle attire la curiosité des gens. De plus, nombreuses sont les personnes qui ont choisi de confier leur boule de poils à un proche resté dans leur pays d’origine, et quand ils voient Toupie, ils ont juste envie de la caresser tellement leurs chiens à eux leur manquent. Et enfin, Toupie a une bouille tellement craquante et une attitude tellement fun (et je ne dis pas ça parce que c’est ma chienne hein) qu’elle suscite la sympathie des gens qui croisent son regard, sympathie qui se répercute sur le maître (= moi 🙂 )

Une bouille craquante, non ??

Comment on se débrouille ?

Je mentirais si je disais qu’on l’emmenais absolument partout ; ce n’est pas toujours possible, ni raisonnable. Par exemple, si on part en avion pour une courte durée, on ne va pas lui infliger ce trajet ; elle n’est plus toute jeune et a un coeur fatigué, ça serait égoïste. Dans ce cas-là, on la laisse à garder dans une pension que nous aurons pris le soin de visiter avant de l’y laisser. Elle fait la tête la première journée, et après, elle s’amuse avec les autres chiens ou le personnel du lieu. Par contre, si on voyage en voiture ou autre transport terrestre, elle suit.
Autre exemple, depuis qu’on vit en Australie, lorsque nous voyageons hors Australie, elle ne peut pas venir sans que ça ne nous oblige à refaire tout un tas de lourdes et couteuses démarches pour la faire revenir ici. Le seul endroit où elle pourra nous suivre pour des vacances, ce sera en Nouvelle-Zélande. Sinon, si elle nous suit ailleurs, ça signifiera que c’est parce que nous quittons définitivement l’Australie 😉

Eh oui, impensable pour nous d’envisager un déménagement international ou un voyage longue durée en la laissant derrière nous ! Mais comment on fait ? Où on se renseigne ? Tout dépend où on est et où on va, donc comment on y va 😉 Voici quelques questions nécessaires à se poser :

  1. Est-ce que la destination accepte les animaux ? Eh oui, certains pays refusent catégoriquement l’entrée d’animaux extérieurs ; c’est le cas de quelques îles en particulier. Tu trouveras ce type d’infos sur le site du ministère de l’agriculture du pays de destination (en langue locale) ou sur ce site français qui centralise bon nombre d’infos (NB : ces infos ne sont pas toujours exhaustives, mais ça donne une idée ; seuls les informations prises auprès du pays de destination sont valides). Dans le cas où tu restes dans le même pays, ça simplifie les choses, et reste juste à voir comment tu t’y rends et où tu dors.
  2. Quels transports j’utilise ? Si tu voyages en avion, en train ou en bateau, prends bien le temps de te renseigner auprès des compagnies utilisées pour savoir d’une part si ton chien est accepté, et d’autre part comment le préparer. Maria de The Tropical Dog a rédigé divers articles bien utiles sur les trajets en avion (entre autres sujets intéressants) avec un chien. Dans tous les cas, ne t’y prends pas au dernier moment ; les places sont par exemple limitées pour les chiens dans les avions !
  3. Où je dors ? Pour le camping, c’est plutôt simple, même s’il te faut vérifier si le camping est dog friendly (si tu te poses dans un camping). Dans le cas des autres hébergements, les règles sont au cas par cas, et parfois un peu à la tête du chien ! Au Canada et ici en Australie, je trouve plus facilement des hébergements dog friendly en passant par AirBnb, donc ne néglige pas cette option d’hébergement 😉

Tu trouveras plus d’infos sur les démarches précises que j’ai faites pour Toupie notamment pour le Canada puis pour l’Australie dans cette partie de mon blog. Et pour toute question, n’hésite pas à m’écrire en commentaire ou via le formulaire de contact !

P1040371

Les inséparables

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Une réflexion sur “Pourquoi et comment je voyage avec ma chienne? 

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s