Argentine : découvrir Buenos Aires

En septembre 2011, soit il y a 6 ans de cela (décidément, j’enchaine les baffes temporelles en ce moment !!!!!!!!!!!!!!!!), nous avons eu le plaisir de faire la connaissance de la capitale Argentine, un lieu qui nous a charmés pour bien des raisons. Nous nous rendions là-bas pour récupérer le visa qui allait permettre à Alban de rester avec moi jusqu’à la fin de mon premier contrat au Brésil, donc il s’agissait surtout d’une visite administrative, mais tant qu’à faire de se déplacer, autant en profiter pour découvrir les trésors de cette ville par la même occasion.

Quelques impressions générales

Une architecture à l’européenne

Je me souviens qu’à notre arrivée à Buenos Aires, l’un des aspects qui nous a frappés, ça a été le style architectural. Nous retrouvions en effet des façades qui nous rappelaient grandement des villes telles que Barcelone ou Madrid. Les vestiges de la colonisation de l’Argentine par l’Espagne sont bel et bien présents ! Quand on arrive directement de grandes villes européennes, ça peut ainsi manquer de dépaysement visuel. Mais quand on arrive de São Paulo au Brésil comme c’était notre cas, ces façades nous ont simplement rappelé nos racines, et ça nous a fait du bien au moral. On avait beau se sentir super bien au Brésil, la ville où nous résidions manquait clairement de vieille pierre et de marques de l’histoire.

La variété des styles vestimentaires

Plus qu’ailleurs, j’ai trouvé que le contraste entre la décontraction du style vestimentaire du week-end et le coté business de la semaine était particulièrement marqué. De plus, bien que très décontracté le week end, les tongs que nous avions pris l’habitude de porter tout le temps au Brésil n’étaient plus si bienvenues que ça en Argentine. On se sentait vraiment cons à marcher en Havaïanas dans la ville de Buenos Aires, on se sentait… touristes !

La redécouverte du climat tempéré

Notre séjour là-bas coïncidait avec le début du printemps d’une zone tempérée, et bien que São Paulo jouissait elle aussi d’un climat tempéré, la sensation n’était clairement pas la même ; nous n’avions pas véritablement de printemps ni d’automne. Là, à Buenos Aires, nous redécouvrions les joies d’un véritable début de printemps, c´est-à-dire agréable au soleil, mais très frais à l´ombre ! Il semblerait que les hivers soient parfois très froids, et que les étés soient terriblement chauds. J’attendrai toutefois que nous ayons expérimenté ces saisons par nous-mêmes pour me permettre d’en parler davantage.

Les argentins, ces italiens d’Amérique latine

L’Argentine a beau avoir été colonisée par les espagnols, on devrait retrouver cette tendance hispanique plus qu’autre chose. Eh bien je n’ai pas  tellement trouvé ! J’ai plutôt trouvé qu’ils avaient beaucoup des italiens, tant dans leurs comportements que physiquement. Quoiqu’il en soit, ils sont vraiment très accueillants et sympathiques, parfois trop directs (c’est un peu gênant de se faire draguer ou siffler à répétition alors qu’on marche main dans la main avec son conjoint dans la rue!!).

La nourriture

Je pourrais résumer de la façon suivante : un régal ! Tout ce que nous avons mangé était délicieux, et copieux qui plus est ; quoi demander de plus ? À ne pas manquer : l’incontournable Parrilla (parricha, dit à la mode argentine). Il s’agit ni plus ni moins d’un grill, mais avec de la viande argentine, et ça, c’est inégalable !
Aussi, tu trouveras bon nombre de bars à tapas, même si ce n’est pas LA spécialité par excellence du pays. Tortillas, gaspacho et sangria sont donc au rendez-vous un peu partout aux 4 coins de la ville. De manière générale, on n’est pas trop dans le raffinement ici, mais dans la convivialité, les plats consistants qui réunissent !

Note que, comme en Espagne, on ne mange pas vraiment super tôt… donc inutile de te pointer dans un resto à 19h, il est probable que tu ne trouves pas grand chose d’ouvert de toute façon !

De manière générale, ce n’était pas excessif, même si j’imagine qu’avec un salaire local, j’aurais sûrement pensé différemment ; Buenos Aires est quand même la capitale, pas de raisons qu’elle échappe à la règle du « c’est une capitale donc c’est cher! ».

Quelques incontournables de Buenos Aires

El Café Tortoni

C’est incontestablement le plus célèbre et le plus vieux café de la ville. De nombreux artistes de tous genres y sont passés au fil du temps. Il a été fondé par un immigrant français, et l’a nommé ainsi en référence au célèbre café Tortoni de Paris qui rassemblait l’élite parisienne du 19ème siècle.
Son prestige explique ses prix excessifs. Le soir, tu peux entre autres assister à des spectacles de tango, et ça, ça doit valoir le coup.

Le quartier de la Boca

C’est historiquement l’un des quartiers les plus pauvres de Buenos Aires, mais il n’en est pas moins le quartier le plus touristique de la ville ! Là, toutes les maisons sont ultra colorées, et tout est basé sur l’art sous toutes ses formes, musique, danse, peinture, théâtre, … mais principalement tango ; il est d’ailleurs possible d’assister à une démonstration de tango à n’importe quel moment de la journée dans la rue, dans les restos… Les maisons sont ainsi peintes de couleurs flashy pour la bonne et simple raison que beaucoup d’immigrés (surtout des artistes italiens) arrivaient avec leur bateau sur le port qui longe le quartier, et ils utilisaient les restes de peinture de leur bateau pour décorer leur maison. Ceci explique cela !

 

Le quartier de la Recoleta

Outre les petits cafés, restos, bars et boutiques répartis dans tout le quartier et qui rendent le lieu très accueillant, c’est un endroit réputé pour son… cimetière !  C,est un grand lieu historique inauguré au 19ème siècle (1820 et quelques). Là, se trouvent les sépultures de nombreuses personnalités importantes dans l’histoire de l’Argentine, ainsi que les tombeaux familiaux de la haute bourgeoisie. Certains des tombeaux étaient très bien entretenus, mais d’autres étaient plutôt en ruines, et faisaient vraiment flipper. On aurait pu se croire dans un film d’horreur… !

L’Obélisque

Tu pourras difficilement la rater, cette grande pointe érigée au centre la Plaza de la República en 1936 à l’occasion du 400ème anniversaire de la première fondation de la ville de Buenos Aires.

La plaza de Mayo

Il s’agit de la place centrale de la ville, autour de laquelle sont rassemblés un bon nombre de monuments (dont celui cité dans le paragraphe suivant). La place compte plus ou moins de banderoles avec des messages concernant la guerre, la douleur, etc… En fait, il existe une association en Argentine, appelée las Madres de la Plaza de Maio, composée de mères d’enfants disparus ou tués lors de la dictature militaire entre 1976 et 1983. Celles-ci font des rondes hebdomadaires sur cette place, afin de rendre hommage à tous ces enfants, et pour demander à tous de ne pas les laisser tomber dans l’oubli, d’où les banderoles aussi.

La Casa Rosada

La Casa Rosada est, comme son nom l’indique, une maison de couleur rose. Elle abrite le siège du pouvoir exécutif d’Argentine.

Le Palacio de Aguas Corrientes

Autrefois dépôt d’eau potable, cet édifice, aussi massif que finement travaillé sur ses façades, est désormais le musée du patrimoine historique.

La Calle Florida

Ça, c’est la rue où t’arrêter si tu as encore quelques sous à claquer. C’est clairement la rue attrape-touristes de la ville, tout est fait pour attirer l’oeil et surtout, le portefeuille ! Idéal toutefois pour acheter des souvenirs pour tes proches !

Et toi, connais-tu Buenos Aires ?
Raconte-nous ce que tu en as pensé dans les commentaires!

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

2 réflexions sur “Argentine : découvrir Buenos Aires

    • 🙂

      Pour ma défense, j’avais déjà publié cet article sur mon premier blog, mais juste après le séjour en question. Mais comme il est plus en ligne depuis quelques années maintenant, je récupère les textes et les remasterise pour ce blog-ci hihi (bien pratique quand pas eu le temps de créer de nouveaux contenus 😉 )

      J'aime

Ton commentaire est bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s