Les dessous de mon blogging

Le début de mon histoire avec le blogging coïncide avec notre départ de France, il y a de cela très exactement 7 ans. Au départ, j’avais créé un blog juste pour une question pratique : comme nous partions au Brésil et que cette expérience intriguait beaucoup de proches, je voulais trouver un autre moyen de donner des nouvelles que d’écrire des mails individuels et redondants, qui prennent du temps, surtout si tu veux insérer quelques photos dedans (oh la feignasse!!). Le blog a été LA solution idéale. Puis, rapidement, je me suis découvert un goût pour l’écriture, et toujours plus de monde m’a encouragée à persévérer là-dedans.

Au fil de l’évolution de ma vie, de mes expatriations et de mes envies, j’en ai créé un deuxième, puis un troisième, etc… jusqu’à celui-ci. Concrètement, aujourd’hui, je tiens et anime avec plaisir plusieurs blogs sur divers sujets (principalement le voyage et l’expatriation, bien sûr). Du coup, forcément, j’y passe du temps, mais ça me plait. J’aime écrire, j’aime partager, et j’aime tellement ça que ça a fini par devenir tout naturellement mon activité professionnelle. Quoi de mieux que de faire de sa passion son métier… ? 🙂 C’est comme ça que j’ai fini par devenir blogueuse.

Au-delà de la satisfaction de faire quelque chose que j’aime, j’y trouve de belles récompenses, qui sont des plus gratifiantes. Alors non, pas en terme de rémunération, car soyons honnêtes, ce n’est pas une activité qui rapporte beaucoup (faut clairement pas faire ça pour l’argent!). Ma récompense, ce sont mes lecteurs, tout simplement. Écrire quand on aime écrire, c’est génial, mais écrire parce qu’on aime écrire ET en plus savoir qu’on est lu et même apprécié, alors ça, c’est le must ! Mais la plus belle récompense, c’est de tisser des liens avec ces lecteurs réguliers, de les rencontrer, et parfois même de finir par les compter parmi mes amis.

Je pense à ce couple de français installé à Tahiti. Ils sont tombés sur mon blog alors qu’ils cherchaient simplement des informations sur le Portugal en vue de s’y installer et d’y créer une maison d’hôtes, projet qu’ils ont aujourd’hui concrétisé. (NB : si tu prévois d’aller au Portugal et de passer du côté de Sesimbra, jette un oeil au site de leur établissement CasaMar)

Je pense à cette famille de portugais installés au Canada depuis bien longtemps qui cherchaient simplement à retrouver un peu de leur pays d’origine sur la toile (au travers de mon blog sur le Portugal).

Je pense à cette jeune blogueuse française lusodescendante installée au Canada qui cherchait simplement à toujours davantage connaître ses racines.

Je pense à cette autre blogueuse française également installée au Canada qui cherchait simplement à interviewer des personnes vivant à l’étranger.

Je pense à ce jeune couple de voyageurs qui, alors qu’ils se trouvaient en Nouvelle-Zélande, ont découvert mon blog et mon livre, et ont alors profité de ma présence ici en Océanie pour venir à ma rencontre tout en découvrant Sydney et sa région.

Je pense à cette jeune globe-trotteuse française qui est tombée sur ce blog et qui s’est rendu compte que nous étions de la même ville (plutôt rare !). Quelques mois plus tard, elle arrivait en PVT en Australie, et fait désormais partie de mes plus proches amies ici. Il en est de même pour cette colombo-suisse qui cherchait juste à avoir des contacts en Australie avant même de s’y rendre !

Je pense à ces nombreux couples de blogueurs-voyageurs que j’ai rencontrés/accueillis lors de leur passage dans le coin, avec qui je partage beaucoup de valeurs et qui n’hésitent pas à me venir en aide quand j’ai un souci technique qui me ferait m’arracher l’intégralité de mes poils de tête…

Et plein d’autres… !!!

Bref, chacun de ces lecteurs faisait juste une simple recherche sur internet, et est tombé sur mon blog. Des échanges virtuels ont suivi… des affinités se sont créées… puis des rencontres ont eu lieu… et les affinités se sont transformées en de vraies relations que je suis ravie d’encore entretenir aujourd’hui :-)… Alors certes, je passe beaucoup de temps les yeux rivés sur mon écran, passant certainement à côté de potentielles amitiés qui pourraient naître d’un simple échange réel (et encore, j’en suis pas persuadée : même si focalisée sur mon écran un peu partout où je me pose pour travailler, j’ai rencontré énormément de personnes aussi dans les rares moments où j’ai le regard levé… personnes qui sont majoritairement devenues des ami(e)s!). Mais juste parce que ça m’a permis de faire ces belles rencontres, je ne pourrai jamais regretter le temps passé à créer et alimenter ces blogs ! Bloguer va bien au-delà du fait d’être blogueuse 🙂

Blogging un jour, blogging toujours 🙂

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

9 commentaires sur “Les dessous de mon blogging

    1. Oui, vraiment beaucoup !! Je n’aurais jamais cru, faisant partie de ceux qui étaient plutôt réticents aux « rencontres » faites par Internet… j’ai forcément du changer d’avis à un moment donné ! 😉

  1. ah je me reconnais tout à fait dans tes propos non je n ai jamais vécu à l étranger mais ce blog m a permis de faire de très belles rencontres
    surtout d y avoir des amies que je n aurais jamais connues sans
    plutôt sceptique si on m avait dit début 2015 ce qu i m attendait 1 an après
    en au eu encore l exemple samedi dernier
    des rencontres simples avec des gens qui ont la même addiction que moi : le Voyage

    1. Alors j’en ai un sur le Portugal : http://a-la-decouverte-et-redecouverte-du-portugal-2013.over-blog.com – et un sur la santé : http://la-pharma-dans-tous-ses-etats.over-blog.com . J’en ai un dont je ne connais même plus l’adresse, qui n’était qu’un court carnet de voyage sur notre road trip australien en 2013.
      J’en ai également tenu 2 sur le Brésil lorsque j’y habitais, mais j’ai fait le choix de ne pas les laisser en ligne pour diverses raisons.

      Voilà pour l’instant hehe

  2. Super tes expériences. Je crois que nôtre blog est trop récent pour avoir tissé des liens avec des lecteurs et les avoir rencontré. Mais il nous a permis de rencontrer des blogueurs de voyages, et notamment toi 🙂 Et ça c’est chouette !

Partage ton avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.