Comment je voyage aussi souvent ?

Face à la régularité de mes voyages depuis 2011, plusieurs d’entre vous m’ont demandé comment je pouvais voyager aussi souvent. J’imagine que cette question revêt en réalité deux interrogations : comment je finance mes voyages, et comment ai-je autant de vacances pour voyager ? Je te livre tous mes secrets (ou presque!) pour partir en vadrouille à ma guise 🙂

Je vis à l’étranger

On l’oublie souvent mais vivre à l’étranger est déjà une belle forme de voyage. Cela permet de découvrir un pays / région de l’intérieur, d’y être intégré dans la mesure du possible. L’expatrié voit ce que les locaux ne voient plus, et ce que les touristes ne verront jamais. De ce fait, c’est une forme de voyage que j’affectionne tout particulièrement. Ce n’est pas pour rien que je multiplie les expériences à l’étranger depuis 2011 ; c’est ainsi que j’ai découvert le Brésil, le Portugal, le Canada, et maintenant l’Australie. Et crois-moi, des solutions pour vivre à l’étranger, il y en a plein !

Je travaille…

Eh oui, même si mon quotidien peut donner un air de vacances éternelles via les photos que je poste, je bosse ! Et pas qu’un peu… sauf que je travaille dans ce qui me passionne (le voyage, l’écriture et les animaux – j’y reviendrai dans un autre article sur mes diverses sources de revenus). En effet, j’ai quitté mon domaine de formation (la pharmacie) pour me lancer corps et âme dans mes passions et en faire mon métier, mais je dois reconnaître que ce n’est pas forcément très rentable en comparaison avec ce que je gagnais en industrie pharmaceutique (surtout que je suis une quiche pour me vendre) ; en multipliant les activités autour de mes passions, j’arrive à m’en sortir pour financer mes voyages !

Participation au salon des blogueurs de voyage 2017

… en indépendant !

Eh oui, parce que si tu bosses pour le compte de quelqu’un, tu es tributaire de ses souhaits… Plus difficile de partir quand tu veux, dans ce cas.
Du coup, je veille pour ma part à rester indépendante dans toutes mes activités, et gère ainsi mon planning comme je le souhaite pour partir quand je le souhaite ! L’autre astuce, c’est qu’une partie de mes activités se fait à distance ; je peux alors travailler de n’importe où, même en voyage ! (je t’encourage à te renseigner sur les solutions pour être digital nomad, si c’est quelque chose que tu souhaites faire aussi).

Je profite des promotions

Alors ça, c’est devenu mon dada depuis que je vis en Australie ! L’Australie est tellement grande et isolée de tout le reste du monde que le moindre trajet coûte la peau du derrière… Mais j’ai trouvé un moyen de continuer à voyager à moindre coût (presque) aussi souvent que je voudrais : être à l’affût des promotions ! Inutile de passer sa journée sur Internet pour cela, il suffit simplement de s’abonner aux bons sites Internet / pages Facebook, et de s’intéresser aux offres promotionnelles des agences de voyage / compagnies aériennes.
Ici, je fonctionne beaucoup avec I know the Pilot, une page qui regroupe les promos de diverses compagnies aériennes, en donnant des exemples de dates pour lesquelles la promo est valable (NB : ce site ne fonctionne que pour des départs des US, d’Australie ou de Nouvelle- Zélande) ! En effet, souvent, les gens ont l’impression que ces promos sont des arnaques quand ils voient l’annonce d’un vol à prix cassé sur le site d’une compagnie aérienne, juste parce qu’ils ne parviennent pas à trouver le prix en question. Là, au moins, les dates sont clairement indiquées. Et une fois celles-ci repérées, il suffit d’aller sur le site de la compagnie concernée pour réserver les vols correspondants !
C’est comme ça que j’ai payé seulement 200 dollars (125 euros…) aller retour pour faire Sydney – Uluru, quand ça coûte normalement au moins le double, ou encore 400 dollars (250 euros) pour Sydney – Hawaii… et bien d’autres ! Au départ de France, un des équivalents, c’est Voyages Pirates, mais il y a moins d’options. Tu peux aussi t’abonner aux pages Facebook / sites Internet des compagnies aériennes que tu es susceptible d’utiliser au départ de chez toi, tu es ainsi au courant des ventes anniversaires, etc.

Au coeur d’Uluru

Je suis flexible

Difficile de faire des économies quand on veut absolument partir dans une destination précise à des dates précises ! En restant ouvert à toutes les destinations et en se montrant flexible sur les dates, tu as plus de chance de pouvoir pleinement profiter des promotions. Et ça ne veut pas dire que tu vas te retrouver dans une destination merdique pour autant… Je prends encore l’exemple de Hawaii, j’en rêvais depuis longtemps, mais je ne l’avais pas mis dans ma liste de priorités car je pensais que ce serait inaccessible. Puis le jour où j’ai vu une promo pour y aller, alors que ce n’était pas ce que j’avais prévu dans ma tête, j’ai saisi l’opportunité !

Je n’ai pas d’enfants

Mais j’ai un toutou ! 🙂 (j’entends déjà les parents qui fulminent du fait que j’aie osé comparer enfants et chiens !). Cela dit, avoir des enfants n’empêche pas de voyager, juste peut- être pas de façon aussi peu coûteuse et flexible que moi, c’est certain.

Je privilégie la planification

Je n’ai jamais aussi peu dépensé que depuis que j’ai commencé à prévoir mes voyages en avance. Je suis plutôt une adepte du last-minute d’habitude, mais vivre en Australie m’a obligée à revoir ma façon de faire pour réduire les coûts de voyage, et je dois dire que ça fonctionne ! Toutefois, il m’est arrivé de réserver des voyages moins d’un mois en avance et de quand même payer moins cher, notamment au travers des promotions, mais c’est plus rare.

Hawaii, un voyage que j’ai réservé 10 mois en avance pour ne pas rater une promo !

Je pense low cost

Les compagnies aériennes low cost ont leurs inconvénients, mais je trouve que ceci s’applique principalement si tu es du genre affamé en avion ou que tu as besoin de beaucoup de bagages (pour un voyage longue durée ou un déménagement international…). En dehors de cela, ça vaut vraiment le coup, car tu ne prends que ce dont tu as vraiment besoin.
Il m’arrive souvent de faire des voyages où je n’ai besoin que de très peu d’affaires, et dans ce cas ça m’ennuie d’avoir à payer un billet d’avion plus cher tout ça parce qu’il inclut d’office un ou deux bagages en soute, espace que je ne vais pas utiliser. De manière générale, ça me revient clairement moins cher de choisir le nombre de bagages dont j’ai besoin (et tu peux même choisir le poids de ton bagage en avance chez certaines compagnies). Idem pour la nourriture ; n’as-tu pas remarqué le gaspillage qui est fait par les compagnies aériennes qui incluent automatiquement les repas (et trop de repas) pour les passagers ? Car bien souvent, les gens ne finissent même pas, ou n’en veulent pas, et ça finit alors à la poubelle. Sauf que dans ton billet d’avion initial, tu as payé pour ça…
Bref, je trouve que de manière générale, utiliser  les compagnies aériennes dites low cost permet de mieux personnaliser son service et d’amoindrir les coûts.

Je voyage hors saison

De manière générale, si tu cherches à voyager au moment où tout le monde voyage (Noël, grandes vacances d’été, longs ponts…), tu vas raquer, bien que tu puisses encore t’en sortir pour moins cher si tu optes pour mes solutions ci-dessus. C’est sûr que parfois, tu n’as pas le choix, notamment pour toi qui as des enfants, mais pour les autres, voyager hors saison permet vraiment de réduire la facture ! Alors bien sûr, ça ne veut pas dire qu’il faut que tu voyages aux moments où le climat est vraiment pourri (mousson en Asie, etc…), il y a un juste milieu. Évite juste dans la mesure du possible les périodes de gros rush !

J’économise pour voyager

Mais je t’ai dit plus haut que je ne gagnais pas beaucoup, alors comment j’économise ? En ne cédant pas à l’appel de notre société qui veut qu’on ait tous les trucs dernier cri, etc… Je n’ai jamais été miss shopping, mais alors plus ça va,  moins je le suis. Je ne suis pas la mode, je ne remplace mes vêtements et objets que lorsqu’il le faut (bon, ok, des fois, ça serait bien que je n’attende pas autant ahah), je n’achète quasiment rien de neuf, je recycle un max de choses chez moi… en bref, je vis simplement ; je vis avec moins qu’avant et je vis pourtant plus de choses qu’avant, incroyable non ?

Comme tu peux le voir, il n’y a pas de recette magique, en fait. Je n’ai pas de vacances à rallonge, mais je suis maître de mon temps ; je n’ai pas gagné au loto, mais je suis maître de mes dépenses 🙂

Et toi, tu as des astuces pour voyager souvent et/ou longtemps ?

***

Suis-moi sur Instagram et Facebook !

Donne ton opinion !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.