Chine : pourquoi on n’a pas eu le coup de coeur

À l’occasion de notre retour en France, puisqu’il faut de toute façon faire une escale, nous avons fait en sorte que celle-ci soit suffisamment longue (une journée) pour pouvoir sortir de l’aéroport et visiter en mode express le lieu de notre escale. Nous avions déjà fait ça l’an passé, en nous arrêtant à Kuala Lumpur…